HOT NEWS
Samedi, 23 Mars 2013 13:36   
Les Soucoupes Volantes Existent-elles Vraiment ?
( 21 Votes )
Ufologie

Des milliers de photos d'ovnis ont été prises depuis 1882. Nombre de celles-ci sont des taches indistinctes et des traits de lumière, mais beaucoup sont apparemment des machines solides d'un certain genre, avec des hublots, des ailerons et autres caractéristiques clairement discernables.

 

Il n'y a qu'un seul problème. A de rares exceptions près, il n'y a pas deux photographies d'ovnis identiques. J'en ai reçu des centaines par courrier et on m'en a montré des centaines de plus lors de mes voyages. Puisque les photos sont trop faciles à truquer et trop difficiles à authentifier, j'évite généralement de m'impliquer dans une investigation en profondeur de ces images et de leurs photographes. Je dois encore personnellement tenir dans mes propres mains deux photos exactement semblables prises à deux endroits différents.

 

Ces trois dernières années, j'ai mené en personne des centaines d'enquêtes, par téléphone et par courrier, et bien que nombre des descriptions de ces objets « mous » flexibles et lumineux soient exactement les mêmes, j'ai rarement entendu deux témoins indépendants décrire de la même façon des objets « durs » en apparence solide différents.

 

On m'a parlé de minuscules dispositifs de « scies mécaniques », de « chaînes » tourbillonnantes au-dessus des mines à ciel ouvert de l'Ohio et de gigantesques machines en forme de nacelle avec « des rangées et des rangées de fenêtres » planant au-dessus des montagnes Kittatinny du New Jersey. Il semble y avoir autant de types d'objets différents qu'il y a de témoins. Pourtant, j'ai réussi encore et encore à me rassurer que les témoins étaient fiables et décrivaient les objets du mieux de leurs capacités.

 

Puisque les témoins semblent dire la vérité, nous devons présumer que les ovnis apparaissent avec des myriades de tailles et de formes. Ou aucune forme réelle du tout. Cela nous mène une fois de plus au bon vieux stratagème de guerre psychologique. Si le phénomène comporte des discordances inhérentes, alors personne ne le prendra au sérieux. Si des gens au Brésil, dans l'Iowa et en Australie donnaient tous exactement la même description, alors les institutions scientifiques et militaires devraient prendre le sujet bien plus au sérieux.

 

Le Rapport n°14 du Projet Blue Book s'attaqua à ce problème. Les équipes de l'Air Force analysèrent par ordinateur 434 rapports « non identifiés », espérant en sortir un modèle de base. Ils aboutirent à 12 objets de base très différents. D'après les milliers de rapports compilés depuis lors, il est évident qu'il puisse y avoir 1 200 ou 12 000 000 types différents. Les 12 objets décrits dans le Rapport n°14 ont rarement été observés depuis 1955.

 

Donc, il pourrait n'y avoir aucun type du tout !

 

Notre catalogue ovni contient maintenant des cubes volants, des triangles, des hexagones, des beignets, des sphères, des objets en forme d'insectes métalliques géants et des méduses volantes transparentes. Nous avons des ovnis avec des roues, avec des ailes, avec des antennes, avec des dômes pointus, des dômes plats, pas de dôme du tout. Nous avons des objets de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Il y a eu des « cigares » géants à multiples hublots crachant des flammes bleues à l'arrière (« À l'évidence un vaisseau spatial – un vaisseau mère », nous disent les adeptes). Nous avons des automobiles sans roues se baladant le long des petites routes désertes à quelques centimètres au-dessus du sol. Et nous avons des avions banalisés, des hélicoptères et des jets non identifiés passant dans les zones de vol. Nous avons à peu près tout excepté un modèle en chaîne de base qui soit apparu de façon consistante à de nombreux endroits pendant de nombreuses années.

 

En d'autres termes, nous avons des milliers et des milliers d'observations d'ovni qui nous imposent deux réponses inacceptables :

 

1. Tous les témoins se trompent ou mentent.
2. Quelque formidable civilisation inconnue exerce un suprême effort pour fabriquer des milliers d'ovnis de types différents et les envoie tous sur notre planète.

 

Les gouvernements du monde ont sauté sur des variations de la première explication. Les fans d'ovnis acceptent la seconde.

 

Je n'admets ni l'une ni l'autre.

 

À la place, je propose une troisième alternative. Je pense que certains objets « en dur » existent sans aucun doute en tant que Métamorphoses Temporaires. Ce sont ceux en forme de disque et en forme de cigare. Ils laissent des traces dans le sol lorsqu'ils atterrissent. Des témoins les ont touchés et ont été à l'intérieur. Ces objets durs sont des leurres tout comme les dirigeables et les avions fantômes d'antan ont pu être des leurres pour dissimuler les activités des innombrables objets mous. Ma réelle préoccupation concerne ces objets mous. Ils détiennent les clés du mystère.

 

Il y a d'innombrables observations d'objets qui ont changé de taille et de forme devant les témoins ou se sont séparés en plusieurs objets plus petits, chacun partant dans une direction différente. Dans certains cas, ce processus était inversé, avec plusieurs petites lumières convergeant pour en former une seule grosse qui filait ensuite à toute vitesse. Encore et encore, des témoins m'ont dit en chuchotant, « Vous savez, je ne pense pas du tout que la chose que j'ai vue était mécanique. J'ai eu la nette impression que c'était vivant. »

 

Des chercheurs comme John Bessor et Ivan T. Sanderson ont discuté ouvertement de la possibilité que certains ovnis puissent, en effet, être des créatures vivantes. C'est un fourre-tout. Faites votre choix. Chaque croyance peut être soutenue jusqu'à un certain point mais à l'analyse finale, quand vous passez en revue toutes les preuves, aucune d'elles ne peut être totalement prouvée sans que subsiste un doute raisonnable.

 

John A. KeelOperation Trojan Horse – p. 141-143

 

Traduction : Maat

 

Share
Vu: 9125

Commentaires (1)

probable rencontre avec les occupants d’un OVNI
Cher ami.

Voici un témoignage sur une probable rencontre avec les occupants d’un OVNI dans un village du Nord-Ouest de la France. (Canton d’Ault). Il m’est d’avis que c’est authentique, vu qu’il ne comporte rien de franchement extraordinaire à contrario de bons nombres d’autres cas, et surtout parce que le témoin cherche absolument à préserver son anonymat, contrairement à d’autres qui en font de la pub. Mais vous en ferez ce que bon vous en semblera.

(C’est le fils du témoin qui écrit le témoignage du père. On comprendra que pour préserver son anonymat, dans un village de 1300 âmes où les langues vont bon train, le témoin principal n’ait pas souhaité se faire connaitre.NDLR)

«Je suis agriculteur à la retraite, et dans la soirée d’un dimanche de (du 30 NDLR) juin 2013, par la fenêtre de ma cuisine, j'ai vu une lumière très brillante à environ 200 m de la maison qui a attiré mon attention. Cette lumière brillante comme le soleil, venait de la zone désertique et marécageuse proche de la nouvelle zone industrielle.
J'ai été surpris parce que c'était le début du crépuscule et le soleil venait tout juste de se coucher. Ça ne pouvait donc pas être le reflet d'un rayon de soleil sur un miroir ou en acier chromé. J'ai pris ma paire de jumelles pour voir ça de tout prêt, mais la lumière avait disparu. Au lieu de cela, je pouvais apercevoir quelque chose qui ressemblait à une sorte de récipient cylindrique en acier inoxydable comme ceux des camions porte-conteneurs pour le transport de produits alimentaires. J'ai vu seulement une partie (1/3 NDLR) de l'objet à environ 1 m du sol, le reste étant caché par la verdure, les arbres et broussailles. J'ai pensé qu’un camion, s’y était stationné. Mais comment ? Puisque cette zone est inaccessible aux camions. J'ai mis un gilet, car il faisait un peu froid, et J'ai donc décidé de sortir par curiosité. C’était à peine à 4 minutes de marche, car il y a un détour à faire par la route. (L’accès direct étant barré par des clôtures et un minuscule étang NDLR).

À l’arrivée, j'ai distingué cette sorte de conteneur par certaines trouées de la végétation épaisse, il ressemblait à un cigare en acier inoxydable, sans fenêtres ou ouvertures. Il avait à peu près la longueur d'un bus. Et bien sûr, il n'y avait pas de camion. J’ai continué à m’avancer plus loin sur le chemin pour m’en rapprocher (et mieux le voir NDLR). Mais quand je suis arrivé, en bonne place le cigare métallique avait disparu. Je pense que l'objet m’a détecté et a disparu je ne sais pas comment, lorsque je me suis approché, parce que je suis certain qu'il était là trois secondes avant, et je ne pense pas que je sois devenu fou.

Au lieu de cela il y avait un couple qui parlait avec un homme. Je pouvais entendre le rire mélodieux de la femme. Quand ils m'ont vu, ils ont cessé de parler et ils ont tous immédiatement regardé, comme pour vérifier quelque chose, dans la direction du cigare métallique qui n'était plus là. Je n’ai pas reconnu cette langue étrangère qu’ils parlaient. Mais c’était clair et évident, qu’ils se connaissaient très bien entre eux ,et semblaient heureux d'être tous ensemble.

J'ai reconnu immédiatement un homme qui réside dans mon village. Mais je ne connaissais pas ce couple. Ce couple était très très beau. Ils étaient tous deux habillés en blanc - gris satiné. L'homme avait comme une tunique mi longue sur un pantalon, et la femme ne portait qu'une tunique plus au-dessous du genou. Leurs vêtements étaient très proches de leur corps et semblaient élastique. À travers le tissu, je pouvais clairement distinguer les formes musclées des jambes et des bras de cet homme ainsi que les formes de cette femme. La femme, en particulier, était vraiment jolie et vraiment belle. Une splendide perfection. Sublime. Je n'ai jamais vu à la télé ni dans les films, une telle jolie femme. Elle avait un corps absolument parfait, et de longs cheveux blonds qui tombaient juste en dessous des fesses. Elle avait un beau visage ovale et beaux grands yeux bleus en amande. Son visage était si parfait qu'il semblait surnaturel. L'homme qui était avec elle, était vraiment très beau aussi. Il avait les cheveux mi- longs dans le cou, du style Hugues Aufray. Ses cheveux étaient chatun-clairs. Il avait des yeux bleus en amande et une légère barbe chatun-clair. Ce couple pouvait avoir dans les trente ans.

Ils ressemblaient à des peuples du Nord et de l’Est. Ils me sourirent quand je suis arrivé sur le chemin à leur hauteur. Et l'homme de mon village, beaucoup plus âgé qu’eux, m'a fait un léger signe de la main, avec un visage gêné, tout en me souhaitant une bonne soirée, car il était tard. (Il devait se demander ce que je fichais ici, à une heure pareille). J'ai continué à marcher environ 200 mètres pour faire semblant d’aller plus loin , puis je suis revenu sur mes pas . Je n'ai pas revu de nouveau le couple en satin ou un autre objet. J'ai remarqué qu'il n'y avait pas trace de roue de camion. Et j'ai vu à environ 50 m devant moi, l'habitant de mon village, s’en retourner tranquillement pour rentrer chez lui.

Je sais très bien, qu’il en sait beaucoup plus que ce qu'il voudrait faire croire. Mais je n’ai pas osé le rattraper pour le questionner.

Puis J'ai décidé de rentrer à la maison, car il commençait à faire sombre. Plus tard, mon fils et moi-même avons discrètement enquêté sur cet homme. Mon fils a même cherché sur internet, mais nous n’avons rien trouvé d'intéressant à propos de lui. C’est un homme discret et plutôt timide qui travaille dans le secteur. Un type normal, calme et sans histoires, apparemment apprécié par ses voisins.

Le lendemain, je suis retourné avec mon fils sur l'emplacement du cigare métallique. Mais nous n'avons rien vu, sauf l'herbe sèche qui n’a commencé à repousser qu’à la fin de la saison. Je n'en ai pas parlé à la police ou à quelqu'un dans le village, sinon ils vont me prendre pour un fou. J'avais déjà observé au milieu de la nuit, surtout en hiver, des lumières inexplicables qui volent sans bruit au-dessus et vers l'église du village. Mais je ne sais rien de plus. "

(Témoignage recueilli par : Stéphane DARRAS)
Stéphane , 05 mars 2014

Ecrivez un commentaire


Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy